Le 22 mars dernier, une conférence de presse à la Maison Européenne de la Photographie a marqué le coup d’envoi des deux prix FIDAL Photo. Depuis, pas moins de 100 dossiers de candidatures, envoyés du monde entier, ont été soumis pour les deux compétitions. Plusieurs nous ont déjà tapé dans l’oeil :

Can Dağarslani, participant aux FIDAL Youth photography awards

Photographe turc de 31 ans,Can Dağarslanı est diplômé de l’Université des Beaux-Arts d’Istanbul. Il vit de son métier d’architecte qui influence beaucoup son style photographique. Couleurs vives, lumière naturelle et portraits de mode sont les maîtres mots de son univers.

© Can Dagarslani

 

Josée Schryer, participante aux FIDAL Youth photography awards

Josée Schryer, 35 ans, vit au Québec et a grandi à Grenville-sur-la-Rouge, près de Montréal. En froid avec son père, elle n’y a pas mis les pieds pendant de longues années. Son amour de la nature l’a finalement poussée à y retourner. Pendant deux ans, Josée s’est rendue régulièrement dans le village de son enfance pour travailler sur une très belle série intitulée sur-la-Rouge et renouer avec son père.

© Josée Schryer

 

Julien Goldstein, participant au prix FIDAL de la photographie documentaire

Julien Goldstein est photojournaliste. Représenté par Getty Images, il a déjà été publié par Geo France, Le Monde, Le Monde Magazine, Courrier International, L’Équipe Magazine, The New York Times, Newsweek, D della Repubblica, Spiegel

© Julien Goldstein

 

Françoise Beauguion, participante au prix FIDAL de la photographie documentaire

Diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles en 2009, Françoise Beauguion se présente comme photographe auteur documentaire, travaillant principalement entre l’Europe et le Moyen Orient ; autour de la Méditerranée.

© Françoise Beauguion

 

Continuez de nous envoyer vos dossiers : vous avez jusqu’au 1er juin pour participer. Bonne chance à tous !